Le plan de conservation pour l’âne sauvage d’Afrique

Bonn, 25 janvier 2018– Nous sommes ravis d’annoncer la publication du Plan de conservation pour l’âne sauvage d’Afrique Equus africanus.

The object of this Roadmap is to outline in broad terms the geographic range, population, habitat and ecology of African Wild Ass and the threats that they are facing. This Roadmap builds on information discussed at the Range State meeting held in March 2017 in Bonn, Germany, and a commenting process that followed. It was formally launched at a side event at CMS COP12 in Manila, Philippines.

L’objectif de ce plan est de présenter dans les grandes lignes l’aire de répartition géographique, la population, l’habitat et l’écologie de l’âne sauvage d’Afrique, ainsi que les menaces auxquelles il est confronté. Ce plan se base sur les informations échangées lors de la réunion des États de l’aire de répartition, en mars 2017 à Bonn, en Allemagne, et sur le processus de présentation d’observations écrites qui s’en est suivi. Il a été officiellement lancé lors d’un évènement parallèle à la COP12 de la CMS, à Manille, aux Philippines.

Auparavant, l’âne sauvage d’Afrique (Equus africanus) était répandu en Afrique du nord et du nord-est, mais son aire de répartition et le nombre d’animaux ont subi une réduction drastique. Pour le moment, seule sa présence en Érythrée et en Éthiopie est confirmée ; il est peut-être présent à Djibouti, en Égypte, en Somalie et au Soudan.

L’âne sauvage d’Afrique joue un rôle vital dans l’équilibre de leurs écosystèmes arides et peut servir d’espèce phare pour la conservation et le maintien de paysages importants.

Dans le plan l’on trouve des informations de base sur l’espèce, un résumé des menaces actuelles et des suggestions de mesures de conservation afin de coordonner la conservation internationale de l’âne sauvage d’Afrique dans l’ensemble de son aire de répartition. Les objectifs et les actions ont été élaborés séparément pour l’Érythrée et l’Éthiopie (les deux États clés de l’aire de répartition), les autres États de l’aire de répartition et la population captive, et combinés pour former un cadre de coordination régional.

Nous espérons que ce document renforcera la coopération transfrontalière dans la région et encouragera la création d’un cadre afin de mettre en œuvre des mesures de conservation. L’objectif est que ce plan serve d’outil de coordination pour la conservation de l’âne sauvage d’Afrique pour la période 2017-2027.

Last updated on 19 March 2018