Bradnee Chambers 1966-2019

Bonn, 23 janvier 2019 - Le Secrétariat de la CMS est profondément triste d'annoncer que son Secrétaire exécutif, Dr Bradnee Chambers, est décédé le 23 janvier 2019 dans son Canada natal après une courte maladie.

C'est une perte tragique pour la CMS et les Nations Unies. Bradnee est devenu Secrétaire exécutif de la CMS en 2013 et a dirigé la Convention lors des Conférences des Parties à Quito en 2014 (COP11) et à Manille en 2017 (COP12). Sous sa direction, la CMS a progressé pour devenir une Convention plus forte avec une hausse significative du nombre de Parties. Bradnee a joué un rôle déterminant dans la mise en place d'un mécanisme d'examen pour faciliter une meilleure application de la Convention et une coopération plus étroite de la CMS avec d'autres conventions sur la biodiversité. Son but était d’assurer que la famille de la CMS soutienne et soit reconnue au sein de l’élaboration du cadre de l’après 2020 pour la biodiversité et il envisageait que la COP13 de la CMS soit un jalon dans l’accomplissement de cet objectif.

Bradnee a consacré toute sa vie universitaire et professionnelle à faire progresser les questions environnementales. Il était convaincu qu'il fallait s'attaquer aux problèmes environnementaux mondiaux en renforçant le droit international de l'environnement et la gouvernance - conviction qui a guidé son travail tout au long de sa carrière.

Avant de rejoindre la CMS en tant que Secrétaire exécutif, Bradnee a travaillé à la Division de la coopération transnationale de la CNUCED à Genève de 1994 à 1995.

Bradnee a occupé plusieurs postes à l'Institut des hautes études de l'Université des Nations Unies, dont celui d’Adjoint par intérim de 1996 à 2008. Il a lancé le programme de l'Institut sur la gouvernance du développement durable et la diplomatie environnementale et a initié des cours de formation à la négociation sur le changement climatique et des réunions ministérielles de l'Organisation mondiale du commerce. Il a également lancé le programme de bourses de jeunes professionnels et de bourses postdoctorales.

De 2008 à 2013, il a dirigé le Service droit et gouvernance de la Division du droit de l'environnement et des conventions environnementales au siège de l'ONU Environnement à Nairobi. De 2010 à 2013, Bradnee a dirigé le Secrétariat du PNUE dans le cadre du processus ministériel Nairobi-Helsinki qui a abouti au renforcement et à l'amélioration significatifs du PNUE à la Conférence Rio+20 (l’Avenir que nous voulons). Il s'agissait notamment de transformer le Conseil d'administration du PNUE en un organe universel appelé Assemblée des Nations Unies pour l'Environnement.

Bradnee a écrit de nombreux ouvrages et articles sur la réforme de la gouvernance internationale de l'environnement, dont son livre intitulé Interlinkages and the Effectiveness of Multilateral Environmental Agreements (Liens et efficacité des accords multilatéraux sur l'environnement). Bradnee a contribué à l'évaluation des écosystèmes pour le Millénaire et à l'Avenir de l'environnement mondial 4. Il faisait partie de la communauté universitaire et a été Maitre de conférences  et Professeur invité dans diverses universités japonaises.

Tous ses collègues ici à Bonn garderont un souvenir très profond de Bradnee : un leader fort ayant une vision claire, un directeur aimable et joyeux gardant toujours sa porte ouverte à son personnel, et un collègue généreux et chaleureux.

Bradnee laisse dans le deuil sa fille Ena. Son épouse Elisa est décédée en 2017, peu avant la COP12.  Le courage dont Bradnee a fait preuve à Manille peu après cette perte tragique a été exemplaire.

Nos pensées et nos condoléances vont à sa famille et à ses amis. Vous voudrez bien transmettre vos messages de sympathie à la famille de Bradnee à l’adresse courriel suivante : condolences.cms@cms.int.

Last updated on 22 February 2019