Aujourd'hui, c'est la Journée mondiale de la vie sauvage

Bonn, le 3 mars 2020« Soutenir toute forme de vie sur Terre » est le thème de la Journée mondiale de la vie sauvage (WWD, de l'anglais World Wildlife Day) de cette année, reflétant l'importance de l'utilisation durable des ressources naturelles et mettant en avant les espèces animales et végétales sauvages en tant que composantes clés de la biodiversité de la planète. Le thème s'aligne également sur les objectifs de développement durable des Nations Unies, en particulier les objectifs concernant la vie sous-marine, la vie sur terre, l'élimination de la pauvreté et la garantie de modes de consommation et de production durables.

2020 étant la « super année » de la nature, ainsi nommée en raison de la série de réunions importantes qui se tiendront au cours des prochains mois pour aider à façonner le Cadre mondial pour la biodiversité après 2020, le thème du WWD reconnaît l'importance des espèces animales et végétales sauvages comme composantes majeures de la biodiversité. Les espaces de vie des animaux et des plantes constituent également la base de nombreux moyens de subsistance humains, en particulier pour les personnes qui vivent près de la nature. Une attention particulière est accordée à quelques-uns des habitats les plus riches en biodiversité et les plus menacés de la planète, à savoir les récifs coralliens, parfois surnommés « forêts tropicales de la mer ».

Les récifs coralliens sont des habitats importants pour un certain nombre d'espèces inscrites à la CMS, notamment les tortues marines, les requins et les dugongs. Six des sept espèces de tortues marines du monde, dont la tortue verte, la tortue imbriquée et la tortue caouanne, se trouvent dans la grande barrière de corail d'Australie, avec des aires de nidification importantes situées à ses extrémités nord et sud. Les requins et les récifs coralliens entretiennent un fort lien de dépendance : les récifs fournissent les requins en proies, leur servent d'aires d'éclosion et d'espaces de protection. En retour, les requins fournissent des services tels que le recyclage des nutriments et l'élimination des espèces envahissantes et des poissons malades. Les dugongs évoluent dans les eaux côtières peu profondes de la région tropicale indo-pacifique, et la grande barrière de corail abrite l'une des plus grandes populations de dugong au monde. La présence de dugongs a été l'un des motifs d'octroi du statut de patrimoine mondial à la Grande Barrière de Corail.

De plus amples informations sur la Journée mondiale de la vie sauvage sont disponibles sur le site Web de la CITES. Une explication plus détaillée du thème « Soutenir toute forme de vie sur Terre » et un aperçu de quelques-unes des principales activités prévues pour la journée commémorative ont été présentés dans un communiqué de presse publié par le Secrétariat de la CITES à la fin de l'année dernière.

Le 20 décembre 2013, la 68ème Assemblée Générale des Nations Unies a proclamé le 3 mars Journée Mondiale de la vie sauvage, pour célébrer et sensibiliser les populations aux questions en lien avec la faune et la flore sauvages du monde. La date correspond à l'anniversaire de la signature de la CITES en 1973. La Journée mondiale de la vie sauvage est devenue l'un des plus importants événements annuels mondiaux consacrés à la faune sauvage, nous rappelant la nécessité urgente d'intensifier la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages, qui a des impacts économiques, environnementaux et sociaux de grande envergure, et de sensibiliser les populations aux différents défis auxquels sont confrontées les espèces menacées, y compris les espèces migratrices.

 

Last updated on 15 July 2020

Type: 
News