Une manifestation parallèle de l’UNEA souligne le lien entre des vautours sains et des humains en bonne santé

Bonn, 24 mai 2016 – « Vautours sains, populations en bonne santé » est le titre d’une manifestation « Green Room Event » sur les vautours organisée par BirdLife International le 25 mai à 15h00 en marge de la deuxième session de l’Assemblée des Nations Unies pour l'environnement (UNEA), qui se tient du 23 au 27 mai à Nairobi. Le Bureau régional du PNUE pour l’Afrique, la CMS, l’UICN et plusieurs ONG participeront à l’événement afin de souligner l’importance de la conservation des vautours pour garantir les trois piliers du développement durable.

Les vautours sont confrontés à de multiples menaces, de l’empoisonnement à la perte et la dégradation de leurs habitats, en passant par la diminution de la nourriture disponible, la fragmentation des populations restantes, les perturbations humaines, les collisions avec les éoliennes et les lignes électriques et l’électrocution sur les poteaux électriques. Suite à des déclins drastiques et généralisés des populations de vautours au cours des dernières années en Asie et en Afrique, la majorité des espèces de vautours de l’Ancien Monde sont maintenant classées dans la catégorie « En danger critique d’extinction ».

Les vautours fournissent des services écosystémiques essentiels en réduisant la diffusion de maladies dangereuses, telles que l’anthrax et la rage, produisant ainsi des bénéfices significatifs pour l’économie et la santé humaine. Ils constituent une part essentielle de la dimension environnementale du Programme 2030 pour le développement durable.

Il faut des actions coordonnées afin d’endiguer leur déclin et restaurer des populations saines. La CMS jour un rôle prépondérant dans la conservation des vautours d’Afrique et d’Eurasie. Trois mesures clés contribueront à conserver les vautours et à satisfaire les Objectifs de développement durable (ODD).

En 2014, la COP11 de la CMS a mis en place un mandat pour développer un Plan d’action multi-espèces visant à conserver 15 espèces de vautours d’Afrique-Eurasie (MsAP Vautours = Multi-species Action Plan) dans toute leur aire de répartition. Sous l’égide du MdE Rapaces de la CMS, 124 États de l’aire de répartition, partenaires et parties intéressées vont élaborer un Plan d’action en vue de promouvoir des actions de conservation internationales pour ces 15 espèces.

Le Groupe de travail de la CMS sur la prévention de l’empoisonnement donne des conseils sur les manières de traiter cette menace. Par ailleurs, une nouvelle équipe spéciale intergouvernementale traitant de l’abattage, de la capture et du commerce illégaux des oiseaux doit se réunir pour la première fois au Caire, en Égypte, mi-juillet. Sa cible initiale sera la région méditerranéenne, mais certains résultats clés seront probablement applicables à une plus grande échelle, y compris ailleurs en Afrique.

La situation désespérée des vautours d’Afrique et le risque pour la santé humaine sensibiliseront peut-être des décideurs politiques de haut niveau et généreront ainsi peut-être un soutien très attendu.

 

Last updated on 29 June 2016

Type: 
News item
Region: 
Africa
Asia
Threats: 
Poisoning
Prey depletion
Illegal trade
Diseases
Habitat loss and degradation
Human Disturbance
Species group: 
Birds