MdE Rapaces – 100 premiers jours comme Administrateur de Programme

Abou Dhabi, le 29 février 2012 - Administrateur de Programme, Nick P. Williams, fait le compte rendu de ses 100 premiers jours de son mandat.

Dixième Conférence des Parties (COP10) de la CMS qui s’est tenue à Bergen, en Norvège, du 20 au 25 novembre 2011 – Outre le fait de rencontrer et écouter les points de vue de délégués provenant d’autant d’États de l’aire de répartition que possible, la plus grande partie de nos efforts a été centrée sur le soutien du Groupe de Travail sur le Faucon sacre qui a été établi en vue d’examiner les implications de la proposition menée par l’Union Européenne visant à approuver l’inscription de l’espèce à l’Annexe I de la CMS. Le Groupe s’est réuni à sept occasions au cours de la semaine et s’est composé de 38 représentants des États de l’aire de répartition du Faucon sacre ainsi que les parties intéressées. Les négociations considérablement intensives qui ont eu lieu au sein d’une ambiance positive et constructive ont mené à la rédaction de la Résolution 10.28 de la CMS qui a été adoptée à l’unanimité lors de la séance plénière du dernier jour.

Nouveaux signataires du MdE sur les Rapaces – Nous avons accueilli les huit nouveaux signataires suivants du MdE Rapaces pendant la COP10 de la CMS : Allemagne, Belgique, Danemark, Ghana, Italie, Monaco, Roumanie et Union européenne (cliquez ici). En outre, l’Association Internationale de la Fauconnerie et la conservation des Oiseaux de Proie a signé le MdE en tant que partenaire coopérant le 16 décembre 2011, pendant le Festival International de la Fauconnerie qui a eu lieu à Al Ain, ici aux Émirats Arabes Unis. Cela apporte le nombre total à 38 signataires. Nous négocions sérieusement avec trois autres parties potentielles, et j’espère être en mesure d’annoncer davantage de nouveaux signataires en temps voulu.

Prolongation de l’accord avec le donateur – Le 15 décembre 2011, l’Agence de l’Environnement - Abou Dhabi, au nom du gouvernement des Émirats Arabes Unis, a signé une prolongation de trois ans de l’accord de financement du bureau de la CMS situé à Abou Dhabi. Une somme importante d’argent sera disponible afin d’entretenir le bureau et d’embaucher le personnel, ainsi que pour soutenir la mise en œuvre des MdE sur les Rapaces et les dugongs. Ce généreux don fournit de précieuses ressources à l’Unité de Coordination Intérimaire, qui pourra ainsi avancer une série d’initiatives visant à soutenir le MdE sur les Rapaces.

Groupe de travail sur le Faucon sacre – Cette importante initiative a vu le jour suite à l’adoption de la Résolution 10.28 de la CMS. Sa mission consiste à réunir les États de l’aire de répartition, les Partenaires et les parties intéressées, pour élaborer un plan d’action mondial coordonné, y compris un système de gestion et de surveillance, aux fins de conservation du Faucon sacre. Le Groupe de Travail est mis en place sous les auspices du MdE sur les Rapaces. Nous avons établi un avant-projet préliminaire de Termes de Référence, que nous avons circulé début janvier 2012, et nous avons invité les Expressions d’Intérêt à participer au Groupe de Travail. Nous avons reçu une réaction extrêmement positive à l’appel aux Expressions d’Intérêt, beaucoup plus que le Groupe de Travail n’a prévu. Un processus de sélection a été mis en œuvre, et nous avons envoyé des invitations officielles en mi-février en vue de la première réunion du Groupe de Travail qui sera organisée par l’UCI à Abou Dhabi, le 29 mars 2012.

Première réunion des signataires (Meeting of Signatories – MoS1) du MdE Rapaces – Nous avons activement élaboré des plans pour cet important événement. Nous envisageons d’accueillir la réunion ici à Abou Dhabi, au cours du dernier trimestre de 2012. Nous venons de commencer les visites des lieux potentiels pour la réunion, et nous espérons être en mesure de publier les dates proposées pour le MoS1 très bientôt.

Directives pour le développement de stratégies nationales ou régionales sous l’égide du MdE Rapaces – Un document provisoire a été circulé en novembre 2010 aux États signataires afin d’obtenir leurs commentaires. Neuf réponses ont été reçues. J’ai maintenant vérifié ces directives, et suis en train de développer des plans en vue de les réviser à la lumière des divers commentaires. Le plan présent consiste à circuler les directives définitives afin de donner un délai d’au moins six mois aux signataires pour qu’ils se préparent et pour qu’ils soumettent leurs stratégies à l’UCI avant le MoS1.

Plan d’action pour le Vautour percnoptère d’Egypte (Neophron percnopterus) – Selon les critères de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), il s’agit de la seule espèce d’oiseaux de proie migrateurs de la région d’Afrique et de l’Eurasie à avoir été classée comme « en voie d’extinction ». Il en découle qu’il lui soit accordée la priorité la plus élevée de mesures de conservation parmi toutes les espèces figurantes sous le MdE sur les Rapaces.. Certaines populations ont diminué de façon spectaculaire ces dernières années, et l’espèce semble être très vulnérable à diverses menaces d’origine humaine, telles que l’empoisonnement et l’électrocution par les réseaux électriques. La société bulgare pour la protection des oiseaux (BSPB) a récemment obtenu le financement nécessaire du programme de financement LIFE de l’Union européenne afin de développer un plan d’action régional protégeant la population des Balkans (cliquez ici). En coopération avec nos collègues bulgares, nous explorons sérieusement la possibilité de collaboration entre la BSPB et le MdE sur les Rapaces pour étendre considérablement l’envergure du plan d’action proposé.

Développement des synergies et des projets collaboratifs – J’ai identifié plusieurs autres projets et initiatives actuels qui semblent offrir de réelles synergies avec les buts et objectifs du MdE sur les Rapaces. A titre d’exemple, je cite le projet sur les oiseaux migrateurs planeurs financé par GEF (Global Environment Facility) et dirigé par BirdLife International, l’initiative EURAPMON (recherche et surveillance pour et avec les rapaces de l’Europe), le groupe de spécialistes sur les vautours, récemment établi sous les auspices de la Commission de la sauvegarde des espèces (SSC) de l’UICN et le groupe de travail pour réduire le risque d’empoisonnement des oiseaux migrateurs, qui a été établi suite à l’adoption de la Résolution 10.26 de la CMS (cliquez ici). Nous allons travailler activement au cours des prochains mois, afin de développer ces synergies et de réaliser des avantages et des compétences, pour finalement accroître l’impact de nos efforts de collaboration pour la conservation des rapaces.

Projet relatif au Faucon concolore (Falco concolor) – Le Faucon concolore figure dans la catégorie I du MdE sur les Rapaces. En 2008, cette espèce a été classée par l’UICN comme « quasi menacée », vu les soucis liés au fait que sa population est plus petite que l’on croyait auparavant et est en déclin (cliquez ici). L’UCI a commencé à travailler avec des représentants de trois Etats et deux ONG, dans le but de développer un projet de collaboration visant à entreprendre une recherche coordonnée sur le terrain portant sur le Faucon concolore dans, à la fois, ses aires de reproduction et d’hivernage. Finalement, ce projet pourrait être étendu à d’autres pays situés le long des routes de migration de l’espèce, depuis ses aires de reproduction au Moyen-Orient, longeant la côte Est de l’Afrique pour atteindre ses aires d’hivernage au Sud-Est de l’Afrique et Madagascar.

Publicité et sensibilisation – J’ai assisté à un grand nombre de conférences et d’événements, et j’ai fait des présentations afin de promouvoir le MdE sur les Rapaces lors du Festival International de la Fauconnerie aux Émirats Arabes Unis (décembre 2011), au siège social de BirdLife International au Royaume-Uni (décembre 2011), au septième symposium du réseau de recherche et conservation sur les rapaces asiatiques (Asian Raptor Research and Conservation Network - ARRCN) en Corée du Sud (janvier 2012) et à l’atelier d’EURAPMON en Espagne (février 2012). Nous travaillons aussi étroitement avec nos collègues au sein du Secrétariat de la CMS pour contribuer à la refonte majeure prévue du site Web de la CMS.

Ce n’est que le début. Il y a encore tant à faire pour promouvoir et mettre en œuvre la conservation des rapaces migrateurs dans la région d’Afrique et d’Eurasie.

Nick P. Williams

Last updated on 04 January 2016

Type: 
News item
Region: 
Africa
Asia
Europe
Species: 
Falco cherrug
Falco concolor
Neophron percnopterus
Species group: 
Birds