Le Plan d’action international pour le faucon sacre est publié à l’occasion de la journée mondiale de la vie sauvage

Abou Dhabi, 3 mars 2014 - La journée mondiale de la vie sauvage est l’occasion de sensibiliser à la valeur intrinsèque de la vie sauvage et à la manière dont elle contribue aux aspects sociaux, économiques et culturels du bien-être humain. Les oiseaux de proie migrateurs représentent une part significativement importante de nombreux écosystèmes. En tant que prédateurs au sommet de la chaine, ils peuvent agir comme sentinelles de la santé de l’environnement. De plus, à travers l’histoire humaine, certaines espèces de rapaces ont acquis une signification culturelle particulière pour de nombreuses raisons. Par exemple, le faucon sacre (Falco cherrug) est considéré par certains gouverneurs et peuples comme une icône du patrimoine, notamment dans la région du Golfe, pour ses prouesses en tant que chasseur dans la fauconnerie.

A l’occasion de la journée mondiale de la vie sauvage, l’unité de coordination du Mémorandum d’entente sur la conservation des oiseaux de proie migrateurs en Afrique et Eurasie de la CMS (MdE Rapaces) a le plaisir d’annoncer la publication d’une version du Plan d’action international pour le faucon sacre (SakerGAP), et le commencement d’un exercice de consultation publique de deux mois. Nous encourageons les gouvernements des Etats de l’aire de répartition, les parties prenantes et les autres parties intéressées à relire le SakerGAP et à soumettre leurs commentaires par email au bureau de la CMS - Abou Dhabi ([email protected]) avant le 30 avril 2014.

Le MdE Rapaces s’étend à 132 Etats et territoires de l’aire de répartition dans la région Afrique-Eurasie et couvre 76 espèces d’oiseaux de proie migrateurs, y compris le faucon sacre. Le SakerGAP a été développé par le groupe de travail sur le faucon sacre, supporté par l’unité de coordination du MdE Rapaces. Il a demandé plus de deux ans de négociations et de collaboration entre les représentants de gouvernements, scientifiques, fauconniers, conservationnistes, trappeurs et autres parties intéressées dans les 80 Etats de l’aire de répartition de l’espèce. Le groupe de travail opère avec le support financier de l’Union Européenne, du royaume d’Arabie Saoudite, du secrétariat de CITES et de l’Agence pour l’Environnement - Abou Dhabi au nom du gouvernement des Emirats Arabes Unis.

Le faucon sacre a souffert d’un déclin majeur de sa population lors des 20 dernières années. Le nombre de couples nicheurs a diminué de presque 50% lors de cette période. Les causes principales de ce déclin incluent la perte d’habitat et sa dégradation, l’électrocution par des lignes électriques, l’empoisonnement, la chasse, et le piégeage et commerce non régulés à des fins de fauconnerie. Par conséquent, le faucon sacre est classifié comme internationalement « en danger » par l’UICN et listé sur l’Annexe I de la Convention sur la conservation des espèces migratrices (CMS). Il est également protégé par d’autres accords environnementaux internationaux comme CITES et CBD.

Le SakerGAP inclut des propositions pour sa mise en œuvre sur une période de 10 ans, qui cherchent à capitaliser sur une importante collaboration internationale existante et à transcrire cela en des actions de conservation améliorées. Le but est de rétablir une population saine et autonome de faucons sacre dans l’ensemble de leur aire de répartition, et, le cas échéant, d’autoriser l’usage contrôlé et durable de l’espèce aux fins de fauconnerie, afin de préserver l’héritage culturel de plusieurs pays.

Célébrons ensemble l’abondante biodiversité de la Terre en cette journée mondiale de la vie sauvage !

 

Last updated on 04 January 2016

Type: 
News item
Country: 
United Arab Emirates
Region: 
Africa
Asia
Europe
Species: 
Falco cherrug
Species group: 
Birds