De nouvelles directives aident à minimiser l'impact des prises accessoires de petits cétacés

Bonn, le 24 août 2020 – - La CMS, en collaboration avec le WWF, a publié des Directives pour la manipulation et la libération sans danger et sans cruauté des petits cétacés capturés accidentellement par les équipements de pêche, qui définissent les meilleures pratiques sur la manière de manipuler et de relâcher les petits cétacés capturés accidentellement dans les équipements de pêche.

La prévention des prises accessoires effectuées par l'industrie de la pêche est une priorité absolue pour assurer la conservation des espèces ou des populations. Cependant, lorsque ces efforts échouent et que de petits cétacés sont retrouvés vivants dans ou sur des équipements de pêche, cet ensemble clair et complet de directives pour les pêcheurs concernés pourra être d'une grande aide.

La pêche étant une activité répandue dans tous les océans et mers et dans la plupart des grands fleuves, elle affecte les dauphins et les marsouins dans de nombreuses régions. On estime que 300 000 cétacés sont tués accidentellement à cause des activités de pêche commerciale chaque année.

As fishing is an activity widespread across all oceans and seas, and most large rivers, it affects dolphins and porpoises in many areas. An estimated 300,000 cetaceans are killed incidentally in commercial fisheries each year. 

Les cétacés coincés ou emmêlés dans des équipement ressentent de la douleur, subissent les effets de l'exposition et éprouvent de la peur et du stress tout comme les humains. C'est pour cette raison que ces directives se concentrent sur les méthodes de manipulation et de libération sans cruauté qui sont susceptibles d'améliorer les chances de survie de l'animal concerné.

Les Directives visent à aider les gestionnaires du secteur de la pêche, ainsi que les personnes qui travaillent avec les pêcheries, à améliorer les pratiques de manipulation et de remise à l'eau. En outre, les illustrations contiennent des instructions claires, concises et précises pertinentes pour chaque type de de pêche.

Les Directives comblent également une lacune dans les ressources actuellement disponibles pour les agences gouvernementales de gestion de la pêche et les associations ou organisations de l'industrie de la pêche.

Des instructions sur les meilleures pratiques sont données à la fois pour la libération des petits cétacés qui sont entraînés à côté du navire après avoir été capturés accidentellement dans ou sur un équipement de pêche, et pour les animaux qui ont été accidentellement ou intentionnellement amenés à bord. Dans chaque cas, l'objectif est de réduire le risque de nouvelles blessures ou de stress causés à l'animal, augmentant ainsi ses chances de survie après la libération.

Il est recommandé de tenir des registres complets, en utilisant des feuilles de contrôle normalisées qui devraient être collectées par une agence centrale pour être rassemblées et analysées. De plus, des pages de présentation pratiques destinées aux membres d'équipage pouvant être plastifiées et utilisées à bord sont fournies. À terme, elles peuvent contribuer à une connaissance plus large des « meilleures pratiques »,  dans un effort mondial visant à minimiser l'impact des activités sur le bien-être et la conservation des petits cétacés qui interagissent avec les pêcheries.

Financée par le Fonds mondial pour la nature (WWF) précisément dans l'intention de soutenir les initiatives visant à lutter contre les prises accessoires de cétacés, cette nouvelle édition de la Série technique de la CMS soutient la mise en œuvre de la Résolution 12.22 Prises accessoires. Elle est également pertinente pour l' ASCOBANS (Accord sur la conservation des petits cétacés de la mer Baltique, du nord-est de l'Atlantique et des mers d'Irlande et du Nord) et l'ACCOBAMS (Accord sur la conservation des cétacés de la mer Noire, de la Méditerranée et de la zone atlantique adjacente), ainsi que la Commission Baleinière Internationale (CBI), et sera largement partagée avec les organisations de gestion de la pêche. Des experts associés au Conseil Scientifique de la CMS, au Comité Consultatif d'ASCOBANS, au Comité Scientifique de l'ACCOBAMS et au Comité Scientifique de la CBI ont fait examiner les Directives par des pairs, et elles ont été appuyées par le Comité Scientifique de la CBI.

 

 

Last updated on 04 December 2020

Type: 
News
Threats: 
Bycatch
Species group: 
Marine mammals