Gestion et conservation de la vie sauvage en Asie centrale : coopération régionale et partenariat international

La vision de la CMS en matière de collaboration régionale sur la gestion et la conservation de la vie sauvage en Asie centrale a été présentée lors de la conférence internationale, « Pratiques régionales sur l’utilisation durable des territoires de chasse et la protection de la vie sauvage », qui s’est tenue à Achgabat, au Turkménistan, du 1er au 3 septembre 2015. Le conférence a réuni des chercheurs et des professionnels nationaux du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Tadjikistan, du Turkménistan et d’Ouzbékistan, ainsi qu’un certain nombre d’experts internationaux afin d’examiner les principes d’une gestion durable de la vie sauvage et les résultats pratiques de leur mise en œuvre en Asie centrale.

Le conférence est venue conclure le projet de trois ans de l’UE sur la Gouvernance des forêts et de la biodiversité dont le suivi environnemental (FLERMONECA), mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, visant à renforcer les capacités nationales pour une gouvernance environnementale de la région d’Asie centrale. Le projet FLERMONECA a joué un rôle important dans le développement de l’Initiative de la CMS pour les mammifères d'Asie centrale (CAMI)et ses outils stratégiques associés, dont le Plan d’action international par espèce pour la conservation de l’argali (Ovis ammon)et les Directives sur l’atténuation des impacts des infrastructures linéaires et des troubles liés sur les mammifères d’Asie centrale, qui ont tous les deux été adoptés par les Parties de la CMS lors de la COP11 (Quito, Équateur, 4-9 novembre 2014). La partie du projet FLERMONECA sur la Restauration écologique et la conservation biologique en Asie centrale (ERCA) a particulièrement et significativement contribué à la mise en œuvre de la CAMI. La conférence susmentionnée a résumé les résultats du projet ERCA et a émis des recommandations concernant la gestion de la vie sauvage au Turkménistan, les mécanismes de coopération régionale en matière de gestion de la vie sauvage en Asie centrale et le rôle des différentes parties prenantes dans la gestion de la vie sauvage dans la région. Le renforcement de la mise en œuvre des traités internationaux sur la biodiversité, tels que la CMS, la CITES, et la Convention de Ramsar, a été mentionné parmi les priorités pour le développement futur. Tous les documents d’information de la conférence, dont les recommandations, sont disponibles en ligne en anglaiset en russe.

Une vue d’ensemble du statut de conservation et de l’utilisation actuels de la vie sauvage, en particulier la chasse, dans les différents pays de la région d’Asie centrale, est proposée dans le livret ‘La situation actuelle de la gestion de la faune sauvage dans les pays d’Asie centrale’, un des produits finis du projet FLERMONECA. La publication décrit également les cadres institutionnels et juridiques de conservation existant en Asie centrale et traite des possibilités de coopération régionale et de gestion communautaire de la vie sauvage dans la région.

Last updated on 13 October 2017