Groupes de travail

Les Groupes de travail sont normalement créés d’une manière formelle ou informelle dans le contexte des organes (décisionnaires ou subsidiaires) de la CMS y ses instruments. Certains de ces Groupes de travail sont opérationels uniquement pendant la réunion de ces organes, tandis que d’autres sont chargés de travailler entre les sessions afin d’émettre des conseils ou des recommandations. Selon la nature de leur mandat, les Groupes de travail peuvent être constitués de représentants des États membres ou d’experts scientifiques issus ou non des organes techniques de ces instruments.

D’autres Groupes de travail sur divers sujets et espèces ont été créés sous l’égide des Accords et MdE.

Future Shape of CMS

An Intersessional Working Group has been established by the COP to consider the Future Shape of CMS. The Group is chaired by Switzerland. Australia is Vice-Chair.

Parties, non-Parties and organizations wishing to know more about the work of the group should contact the appropriate regional members.

The membership was elected at COP9 in Rome.

Future Shape Process - First Step

Draft of October 2009

Groupe de travail sur le changement climatique

Création du Groupe de travail

La cinquième réunion de la Conférence des Parties à la CMS (COP5, 1997) a adopté une recommandation appelant à la création d’un groupe de travail restreint pour guider les décisions du Conseil scientifique sur le changement climatique. La recommandation 5.5 a fourni la base du mandat de la CMS concernant le changement climatique, développé ultérieurement par les résolutions 8.13, 9.7 et 10.19.

Le Groupe de travail sur le Plan stratégique

Création du Groupe de travail

Lors de la 10ème réunion de la Conférence des Parties de la CMS (COP10) à Bergen, il a été décidé dans la Résolution 10.5 de créer un Groupe de travail chargé de rédiger le nouveau Plan stratégique pour les espèces migratrices pour la période 2015-2023, qui serait soumis à la COP11 de la CMS pour examen et adoption.
En adoptant le Plan stratégique pour les espèces migratrices 2015-2023, la COP11 a reconnu la nécessité de davantage de travail intersession afin de renforcer l’ensemble des documents soutenant la mise en œuvre du Plan, dont :

Oiseaux migrateurs terrestres en Afrique et en Eurasie

Création du Groupe de travail

La dixième réunion de la Conférence des Parties à la CMS (COP10, 2011) a adopté la résolution 10.27 Améliorer l'état de conservation des oiseaux migrateurs terrestres en Afrique et en Eurasie. À travers cette résolution, la Conférence des Parties appelle le Conseil scientifique et le Secrétariat à soutenir cette initiative, notamment par l’établissement d’un groupe de travail placé sous l’égide du Conseil scientifique et destiné à guider l'élaboration et la mise en œuvre du Plan d’action.

Réduire le risque d'empoisonnement des oiseaux migrateurs

Création du Groupe de travail

En 2011, la dixième réunion de la Conférence des Parties à la CMS (COP10) a adopté la résolution 10.26 Réduire le risque d'empoisonnement des oiseaux migrateurs. Celle-ci appelle les Parties à la Convention, les États de l’aire de répartition non-Parties et les autres acteurs, y compris les organisations non gouvernementales, à entreprendre des activités de coopération pour lutter contre l’empoisonnement des oiseaux migrateurs et pour établir un groupe de travail sous l’égide du Conseil scientifique.

Scientific Task Force on Avian Influenza and Wild Birds

In August 2005, concerns about the role of migratory birds as potential vectors of Highly Pathogenic Avian Influenza (HPAI) virus subtype H5N1 led the UNEP Convention on the Conservation of Migratory Species of Wild Animals (CMS), in close cooperation with the Agreement on the Conservation of African Eurasian Migratory Waterbirds (AEWA), to establish a Scientific Task Force on Avian Influenza and Wild Birds.