Ian Redmond in eastern DRC. Courtesy of M. O’Donnell, Channel 7

Ian Redmond est un biologiste et écologiste de terrain dans les zones tropicales, célèbre pour son travail avec les grands singes et les éléphants. Depuis plus de 35 ans, il a été associé aux gorilles de montagne pour ses travaux de recherche, ses tournages de films, le tourisme et les travaux de conservation. Il a été l’ambassadeur de l’Année du gorille en 2009 pour l’Organisation des Nations Unies et l’ambassadeur de la Convention du PNUE sur les espèces migratrices depuis 2010.

Comme pour son mentor, feu Dr. Dian Fossey, l’objectif principal de son travail a changé en 1978, passant de la recherche à la conservation, après que des braconniers ont tué Digit – un jeune singe de l’un des groupes d’étude de Karisoke – pour vendre son crâne et ses mains. Lorsqu’il a trouvé le corps sans tête et sans mains du gorille qu’il considérait comme son ami, sa vie a changé. Dix ans plus tard, au Kenya, le même choc s’est répété lorsque plusieurs ‘éléphants des grottes’ qu’il étudiait ont été tués par des braconniers d’ivoire.

Ian est alors devenu un consultant et conseiller dans le domaine de la conservation pour des organisations comme la ‘Born Free Foundation’, la ‘Gorilla Organization’ (dont il est devenu le président du Conseil d’administration en 2012), la Fondation Orang-outan, le Fonds International pour la protection des animaux (IFAW), etc.  Pour encourager ces groupes à travailler ensemble, il a créé l’Alliance des Singes qu’il préside (il s’agit de 95 organisations reliées par l’intermédiaire de : www.4apes.com), l’African Ele-Fund et le UK Rhino Group.  Il a été le consultant et envoyé principal de GRASP – le Partenariat du PNUE/UNESCO pour la survie des grands singes www.UN-GRASP.org. qu’il a aidé à lancer en 2001 – jusqu’en 2012, et il continue à travailler comme consultant pour le PNUE et la FAO, sur les questions relatives aux grands singes, à la viande de brousse, aux forêts et autres questions connexes. Il est aujourd’hui l’ambassadeur de l’Écotourisme virtuel et il contribue à développer ce concept passionnant en faveur d’une éducation environnementale en immersion et interactive – vous pouvez en faire l’expérience sur le site : www.vEcotourism.org

Né en Malaisie, la passion d’Ian pour les animaux s’est développée en grandissant à Beverley, une petite ville du Yorkshire et l’a conduit en Afriqueen 1976, après l’université. C’est là qu’il a rejoint Dian Fossey, avec laquelle il a étudié et protégé les gorilles de montagne du Rwanda et du Zaïre. Son travail l’a aussi amené à filmer des documentaires. Ian est celui qui a fait connaître les gorilles à Sir David Attenborough en 1978, dans la célèbre série de la BBC ‘Life on Earth’ (la vie sur Terre), et qui a appris à Sigourney Weaver à grogner comme un gorille, en 1987, pour son rôle primé dans le film ‘Gorillas in the Mist’ (dans lequel il apparaît comme ‘The Worm Boy’).  Il a donné des conseils pour la réalisation et/ou figuré dans près de 100 documentaires pour la BBC, la National Geographic Society, Discovery Channel, TF1, etc., ainsi que dans le film en 3D ‘The Last of the Great Apes’ (le dernier des grands singes) www.thelastofthegreatapes.com. Ses livres ont été traduits dans plusieurs langues et il est très demandé comme orateur divertissant et poussant à réfléchir.

Mettant en pratique ses principes en matière de conservation, il a dirigé des patrouille anti-braconnage, guidé des équipes de tournage et/ou des excursions d’intérêt spécial pour rencontrer de près des gorilles, des chimpanzés, des Orang-outan, des éléphants et des volcans en éruption, et il a apporté son soutien à des écologistes locaux pendant l’horreur des guerres civiles au Rwanda et en République démocratique du Congo. Des enquêtes secrètes l’ont conduit à jouer un rôle d’acheteur potentiel de singes, afin d’infiltrer les réseaux de braconnage en RDC et au Congo-Brazzaville et un dealer potentiel de coltan en RDC.  Son travail en faveur de la protection des animaux a été récompensé en 1996 par l’attribution du Prix ‘PAWS Humane Achievement Award’ lors d’une cérémonie à Hollywood, en Californie.  Ian a été nommé Officier de l’Ordre de l’Empire britannique (OBE) à l’occasion de l’anniversaire de la reine d’Angleterre en 2006 et il s’est vu décerner le titre honorifique de docteur d’Oxford Brookes University en 2011, ainsi qu’un Prix pour l’ensemble de sa carrière (‘Lifetime Achievement Award’) au Festival de films sur la conservation de la faune et de la flore sauvages à New York en 2013 (New York Wildlife Conservation Film Festival) et, en 2013 également, le Prix ‘Animal Action Award for Conservation’ du Fonds international pour la protection des animaux.

D’autres domaines de recherche qui intéressent Ian Redmond incluent :  les éléphants souterrains – il a effectué la première étude et les premières photographies d’éléphants dans les grottes du Mont Elgon au Kenya et il a aidé Sir David Attenborough à les filmer dans la célèbre série de la BBC ‘Life of Mammals’ (la vie des mammifères);  les parasites – il a étudié les parasites des gorilles et il a découvert plusieurs nouvelles espèces et un nouveau genre de vers nématodesen Papouasie-Nouvelle-Guinée; les reptiles et les amphibiens – il a découvert deux nouvelles espèces de grenouilles, également en Papouasie-Nouvelle-Guinée; il a réintroduit des singes, des éléphants et des ours polaires orphelins dans leur environnement naturel.

Lorsqu’on lui demande de résumer son travail, Ian répond, “Je suis un naturaliste de naissance, un biologiste de formation et un écologiste par nécessité. Mais la conservation ne signifie pas seulement de sauver des espèces, selon moi. A une plus grande échelle, la planète a besoin de nous pour sauvegarder des écosystèmes en bon état; à une plus petite échelle, nous devons aussi reconnaître que les espèces sont constituées de chaque animal pris individuellement. Pour moi, c’est devenu personnel lorsque j’ai eu la chance de connaître des animaux sauvages à titre individuel dans leur environnement naturel... Je peux réellement dire que certains de mes meilleurs amis sont des gorilles, et je me soucie passionnément de leur bien-être et de l’avenir de toute la vie sur Terre."

Last updated on 07 March 2014