Press releases

La CMS et la CITES unissent leurs forces pour protéger les carnivores d’Afrique

Deux organismes influents, liés aux Nations Unies et œuvrant en faveur des espèces sauvages proposent d’unir leurs forces en une nouvelle initiative visant à mettre un terme au grave déclin des grands carnivores d’Afrique. La Convention sur les espèces migratrices (CMS) et la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) soumettront leur plan à la COP12 de la CMS, le sommet sur la faune sauvage qui se tiendra à Manille à la fin du mois d’octobre. Les propositions d’inscription du lion et de la panthère à l’Annexe II de la CMS seront également discutées lors de cette conférence.

18 October 2017

Le Sommet sur la faune sauvage propose l’établissement d’un nouveau groupe spécial pour lutter contre l’abattage illégal des oiseaux

La création d’un nouveau groupe spécial intergouverne-mental pour juguler l’abattage illégal des oiseaux empruntant l’une des plus vastes voies de migration au monde sera au cœur du plus important Sommet sur la faune sauvage ayant eu lieu cette année, qui se tiendra à Manille à la fin du mois d’octobre. La voie de migration Asie de l’Est - Australasie s’étend sur 22 pays, depuis la Fédération de Russie jusqu’en Alaska aux États-Unis au nord, à travers une grande partie de l’Asie de l’Est vers le Pacifique occidental, et jusqu’à l’Australie et la Nouvelle-Zélande au sud.

17 October 2017

La COP12 propose des lignes directrices pour l’observation de la faune marine en bateau

Des lignes directrices pour veiller à ce que les animaux marins soient mieux protégés face aux activités d’observation de la faune marine en bateau seront présentées lors d’un sommet majeur sur les espèces migratrices qui se tiendra à Manille à la fin du mois d’octobre. La navigation de plaisance pour observer baleines, dauphins, requins, raies et tortues, ainsi que les colonies d’oiseaux marins est une activité commerciale en forte progression dans le monde, avec des impacts positifs sur les économies locales.

12 October 2017

Les actions visant à sauver les vautours protègeront la santé humaine, selon les experts

Un plan multinational visant à stopper le déclin soudain et significatif des vautours en Afrique, en Asie et en Europe sera présenté lors d’un sommet important sur les espèces migratrices ce mois-ci. Les experts estiment que la majorité des vautours d’Afrique-Eurasie sont en danger critique d’extinction à l’état sauvage, principalement à cause de l’empoisonnement. À moins que des mesures de conservation efficaces ne soient mises en œuvre, il est fort probable que plusieurs de ces espèces s’éteignent dans un future proche, selon eux.

10 October 2017

À 100 jours de la conférence de l'ONU sur la faune sauvage

Plus que 100 jours avant l’ouverture d’une importante Conférence mondiale sur la protection de la faune sauvage qui se tiendra à Manille. Plus de 120 pays se réuniront dans la capitale des Philippines pour la 12ème session de la Conférence des Parties à la Convention sur les espèces migratrices (COP12 de la CMS) du 23 au 28 octobre 2017. La Conférence abordera une série de questions critiques auxquelles la faune sauvage menacée fait face dans le monde entier et par-delà les frontières.

14 July 2017

Protection urgente proposée pour certaines des espèces les plus connues de la planète

Autrefois abondantes, ces espèces sont à présent menacées par la destruction sans précédent de leurs habitats, le braconnage, le changement climatique et la pollution. Des propositions visant à offrir une plus grande protection à 35 espèces seront effectuées lors de ce qui devrait être la plus grande conférence de l’année portant sur la faune sauvage, la COP 12 de la CMS, qui doit se tenir du 23 au 28 octobre 2017 à Manille, aux Philippines

01 June 2017

Journée mondiale des oiseaux migrateurs : Respectons la planète, pour les oiseaux migrateurs et pour les hommes

Les oiseaux migrateurs sont confrontés à de plus en plus de menaces lors de leurs longs voyages. Leurs voies de migration intercontinentales incluent des sites d’escale essentiels pour leur repos et leur réapprovisionnement avant de continuer leur voyage. Célébrée dans 70 pays le 10 mai ou aux alentours de cette date, la Journée mondiale des oiseaux migrateurs 2017 souligne la nécessité d’une coopération internationale afin de conserver les oiseaux migrateurs et leurs habitats pour le bien de l’humanité. Le thème de cette année est « Leur Avenir est Notre Avenir – Respectons la planète, pour les oiseaux migrateurs et pour les hommes », ce qui se rapproche étroitement des Objectifs de développement durable de l’ONU.

10 May 2017

Plusieurs pays agissent pour mieux protéger les baleines et les dauphins de la capture accessoire, des produits chimiques et des munitions immergées

Les marsouins communs, les orques et les dauphins communs sont exposés à de nombreuses menaces. La capture accessoire, par exemple, tue de nombreux mammifères marins dans les filets de pêche. Les installations d’énergie marine, le déversement de produits chimiques et les munitions immergées datant des deux guerres mondiales mettent leur vie en danger.

01 September 2016

Le Groupe spécial convient de la nécessité de pénalités plus strictes et adopte une approche zéro tolérance afin de réfréner le massacre annuel de 25 millions d’oiseaux dans la région méditerranéenne

Les gouvernements de la région méditerranéenne ont convenu de la nécessité de pénalités plus strictes et d’une surveillance accrue afin de mettre en œuvre une nouvelle politique « zéro tolérance » visant à lutter contre le massacre annuel de millions d’oiseaux migrateurs dans la région. Environ 25 millions d’oiseaux sont tués chaque année dans la région méditerranéenne alors qu’ils migrent entre l’Europe et l’Afrique, entraînant le déclin rapide d’espèces, comme la tourterelle des bois, à présent au statut vulnérable, dont le nombre d’animaux a chuté de parfois 90 % dans certains pays depuis 2000.

14 July 2016

Signes d’espoir pour l’antilope saïga après une extinction massive en 2015

En mai 2015, une extinction catastrophique et sans précédent causée par une infection bactérienne a anéanti plus de 200.000 antilopes saïga en quelques semaines. La population de saïgas de Betpak-Dala, dans le centre du Kazakhstan, a perdu presque 90 pour cent de ses animaux, ce qui équivaut à plus de 60 pour cent de la population mondiale, laissant l’espèce dans une situation critique.

15 June 2016