Western African Aquatic Mammals

Le Mémorandum d’Accord a été conclu sous les auspices de la Convention sur les espèces migratrices (CMS) et est entré en vigueur le 3 octobre 2008. Il restera ouvert à la signature indéfiniment. Il a pour objectif de réaliser et de maintenir un état de conservation favorable pour les lamantins et les petits cétacés d’Afrique occidentale et de Macaronésie et leurs habitats, et de sauvegarder les valeurs connexes de ces espèces pour les peuples de la région.

Différentes menaces, comme les prélèvements directs ou accidentels, les aménagements côtiers, la pollution et la dégradation des habitats ont entraîné un déclin rapide des populations de mammifères marins en Afrique occidentale. Ces problèmes exigeaient de prendre des mesures aux niveaux national, régional et mondial. Des initiatives de protection des mammifères marins et de sensibilisation à leurs besoins en matière de conservation ont inclus l’organisation de réunions, la réalisation d’études et d’activités de terrain, l’adoption d’instruments juridiques et l’élaboration d’accords internationaux.

Les petits cétacés d’Afrique occidentale

Un certain nombre d’espèces de petits cétacés vivent dans les eaux d’Afrique occidentale, comme le dauphin à bosse de l’Atlantique endémique. Les petits cétacés, qui incluent des dauphins, des marsouins et des petites baleines à dents, sont confrontés à plusieurs menaces, telles que la dégradation des habitats, les captures accidentelles, les prélèvements directs, la surpêche et la pollution. Afin d’étudier et de fournir des informations sur l’état de conservation des petits cétacés d’Afrique occidentale – une région dans laquelle l’état de conservation des petits cétacés n’est pas bien connu –, une série de projets ont été entrepris, avec l’appui financier de la CMS.

Ces études – WAFCET 1-3 – ont souligné l’importance que revêt la conservation des petits cétacés d’Afrique occidentale.

Les lamantins d’Afrique occidentale

Les lamantins d’Afrique occidentale appartiennent à l’ordre des Sirenia et sont l’une des trois espèces de lamantins de la planète, à côté des lamantins amazoniens et américains. En tant qu’espèce la plus menacée parmi ces trois espèces, comme l’a indiqué le Conseil scientifique de la CMS en 1999, elle est inscrite à l’Annexe II de la Convention. Les principales menaces pesant sur cette espèce incluent la destruction de ses habitats naturels constitués de mangroves et de zones humides côtières, la pollution et la surexploitation, et la chasse pour sa viande, son cuir et son huile. La capture accidentelle dans les filets de pêche constitue une autre menace. En dépit de la protection juridique accordée par les lois nationales des États de l’aire de répartition à cette espèce, son abattage et son exploitation illicite continuent, témoignant d’un manque d’application et de respect des lois.

Vu les différentes menaces pesant sur les lamantins d’Afrique occidentale, Wetlands International a élaboré une stratégie de conservation pour mettre en œuvre un plan d’action, en collaboration avec la Convention relative à la coopération en matière de protection et de mise en valeur du milieu marin et des zones côtières de la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (Convention d’Abidjan, 1984), le Programme des Nations Unies pour l’environnement et la CMS. Une réunion régionale s’est tenue à Dakar, en décembre 2006, pour examiner les questions liées à l’élaboration en cours d’un plan d’action pour la conservation des lamantins d’Afrique occidentale.

L’Initiative de la CMS pour la conservation des mammifères marins d’Afrique occidentale

L’idée d’élaborer un plan d’action pour la conservation des petits cétacés et des lamantins d’Afrique occidentale a été lancée à l’atelier sur « la conservation et la gestion des petits cétacés de la côte africaine », qui s’est tenu à Conakry, Guinée, en mai 2000. Les participants à la réunion étaient des représentants de sept États de l’aire de répartition (Bénin, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée équatoriale, Sénégal et Togo), ainsi que des experts internationaux. Deux résolutions (Res.7.7 et Res.8.5) et une recommandation (Rec.7.3), adoptées par la Conférence des Parties à la CMS à ses septième et huitième réunions, tenues en 2002 et 2005, respectivement, ont appuyé l’élaboration d’un instrument de la CMS sur les petits cétacés et les lamantins d’Afrique occidentale, ainsi que la mise en œuvre de plans d’action.

Une première réunion de négociation (Adeje, Tenerife, Espagne, octobre 2007) a examiné et élaboré plus avant un Mémorandum d’Accord sur la conservation des lamantins et des petits cétacés d’Afrique occidentale et de Macaronésie, y compris deux Plans d’action distincts pour les petits cétacés et les lamantins d’Afrique occidentale, respectivement. Un an après le succès de cette première réunion « WATCH » (négociations en Afrique occidentale sur les cétacés et leurs habitats), la réunion « WATCH II » s’est tenue les 2 et 3 octobre 2008 à Lomé, Togo. C’est là qu’ont eu lieu les ultimes négociations et la signature du Mémorandum d’Accord, y compris l’adoption des deux Plans d’action figurant dans l’annexe au Mémorandum d’Accord. 15 représentants de gouvernements ont signé le Mémorandum d’Accord, ainsi que trois organisations non gouvernementales partenaires.

Countries

Titlesort descending Status Status date Party number Region
Angola MOU Signatory 2008 99 Africa
Benin MOU Signatory 2008 21 Africa
Burkina Faso Range state 30 Africa
Cabo Verde MOU Signatory 2008 96 Africa
Cameroon Range state 1 Africa
Chad MOU Signatory 2008 51
Congo (Brazzaville) MOU Signatory 2008 66
Côte d'Ivoire MOU Signatory 2008 83 Africa
Democratic Republic of the Congo (Kinshasa) Range state 34 Africa
Equatorial Guinea MOU Signatory 2008 114
Gabon MOU Signatory 2008 109 Africa
Gambia Range state 75 Africa
Ghana MOU Signatory 2008 26 Africa
Guinea MOU Signatory 2008 41 Africa
Guinea-Bissau MOU Signatory 2008 47 Africa
Liberia MOU Signatory 2008 88 Africa
Mali MOU Signatory 2008 24 Africa
Mauritania MOU Signatory 2008 54 Africa
Morocco Range state 42 Africa
Namibia Range state AM Africa
Instrument nameMemorandum of Understanding concerning the Conservation of the Manatee and Small Cetaceans of Western Africa and Macaronesia
TypeArticle IV(4)
LanguagesEnglish
French
DepositaryCMS Secretariat
SignatureSigned by 17 States and 6 Colaborating Organisations (for details please scroll to 'other' and 'MoU Signatory')
In effectImmediately following signature by seven Range States; open for signature indefinitely, will become effective for each subsequent Range State on the date of signature
Actually in effect03 October 2008
Website URLhttp://www.cms.int/aquatic-mammals
OtherAlso signed by Collaborating Organisations: 3 October 2008: CMS Secretariat, Wetlands International Africa, Wildlife Trust and Society for the Conservation of Marine Mammals and 5 December 2008: Whale and Dolphin Conservation Society and World Wild Fund for Nature

Related content