Pacific Islands Cetaceans

Description: 

Ce Mémorandum d’Entente a été conclu sous les auspices de la Convention sur les espèces migratrices (CMS), en partenariat avec le Programme régional océanien pour l’environnement (PROE), et est entré en vigueur le 12 septembre 2006. Il restera ouvert à la signature indéfiniment. Le Mémorandum d’Entente vise toutes les populations de cétacés de la Région des îles du Pacifique (zone comprise entre le Tropique du Cancer et 60 degrés de latitude Sud et entre 130 degrés de longitude Est et 120 degrés de longitude Ouest). Il a pour but de réaliser et de maintenir un état de conservation favorable pour tous les cétacés et leurs habitats situés dans la région.

Les cétacés de la Région des îles du Pacifique

Les baleines, les dauphins et les marsouins (cétacés) migrent sur de longues distances, reliant ainsi les écosystèmes et les cultures océaniques de toute la Région des îles du Pacifique. Au cours du siècle dernier, de nombreuses grandes espèces de baleines sont devenues menacées à cause de la pêche commerciale à la baleine. Bien qu’elles soient protégées par un moratoire international sur la pêche à la baleine, la plupart des espèces qui fréquentent la Région des îles du Pacifique restent en danger ou vulnérables.

Afin de fournir un cadre international pour prendre des mesures de conservation coordonnées, le Mémorandum d’Entente est entré en vigueur le 15 septembre 2006. Le Mémorandum d’Entente a été négocié sous les auspices de la Convention sur les espèces migratrices (CMS), en collaboration avec le Programme régional océanien pour l’environnement (PROE). Le Mémorandum d’Entente inclut des plans de protection et de conservation des cétacés du Pacifique et de leurs habitats, y compris leurs routes de migration.

État de conservation

Les cétacés ont évolué à partir de mammifères terrestres il y a environ 50 millions d’années. Bien qu’ils soient parfaitement adaptés à la vie en mer, ils conservent des traces de leur histoire évolutive. Les cétacés donnent naissance à des bébés et les allaitent, et ils s’investissent énormément dans la croissance et le développement de chaque progéniture. Les cétacés vivent longtemps, ont une maturité sexuelle tardive, se reproduisent lentement et nouent des relations sociales complexes. Ils peuvent employer des techniques très avancées, telles que l’écholocalisation et la communication à longue distance, ce qui leur donne des outils sophistiqués pour percevoir et comprendre leur environnement. Leur système respiratoire complexe leur permet de séjourner longtemps sous l’eau, mais ils doivent régulièrement revenir à la surface pour respirer.

Les sauts spectaculaires des baleines et des dauphins à la surface de l’océan, ainsi que les sons émis par certaines espèces pour communiquer et fonctionner sous l’eau fascinent les êtres humains. Dans de nombreuses communautés, il existe des liens culturels étroits entre les cétacés et les êtres humains. Dans la plupart des pays de la Région des îles du Pacifique, l’observation des baleines et des dauphins est une industrie touristique en plein essor et importante pour la région.

La survie de nombreuses populations de cétacés qui fréquentent les eaux de la Région des îles du Pacifique, tout particulièrement celles qui ont subi un grave déclin, peut être compromise par des interactions avec les pêcheries, la chasse, la pollution, les collisions avec les bateaux, la dégradation des habitats, le changement climatique, la baisse des ressources alimentaires et le tourisme irresponsable. Le Plan d’action du Mémorandum d’Entente aborde ces menaces et d’autres menaces qui pèsent sur les cétacés de la Région des îles du Pacifique.

Plan d’action

Le Mémorandum d’Entente a été élaboré pour coordonner les activités de conservation des cétacés entreprises dans l’ensemble de leur aire de répartition. Le principal partenaire de la CMS a été le PROE, une organisation environnementale internationale mise en place par les gouvernements et administrateurs de la Région des îles du Pacifique. Le PROE a élaboré un Plan d’action pour les baleines et les dauphins, adopté en 2003 et révisé en 2007. Ce plan figure dans l’annexe au Mémorandum d’Entente et constitue la base des activités de conservation menées sur le terrain dans l’ensemble de la région.

Activités

Les routes de migration des cétacés traversent les eaux côtières de plusieurs pays et territoires, ainsi que la haute mer. Le Mémorandum d’Entente fournit un cadre intergouvernemental aux gouvernements, aux experts scientifiques et à d’autres groupes, afin de surveiller et coordonner les activités de conservation actuelles ou nécessaires. Par le truchement du Mémorandum d’Entente, la Région des îles du Pacifique s’efforce d’encourager la coopération, de renforcer les capacités et d’entreprendre des activités coordonnées de conservation des cétacés et de leurs habitats à l’échelle de toute la région, ainsi que de sauvegarder les valeurs culturelles que représentent les cétacés pour les peuples des îles du Pacifique.

De nombreux programmes sont réalisés actuellement et appuient la mise en œuvre du Mémorandum d’Entente. Les pays se sont employés à harmoniser la façon dont ils communiquent et collectent des données sur les cétacés échoués. Des études ont été faites pour examiner les interactions entre les cétacés et la pêche commerciale. Des programmes éducatifs ont aidé à créer des liens entre les communautés locales et les activités de conservation.

Une initiative en matière d’éducation du public a sensibilisé aux menaces posées par la pollution des océans pour les organismes vivants marins et les oiseaux marins. Les cétacés peuvent en effet s’emmêler dans des débris en plastique et on a documenté plusieurs cas de cétacés ayant confondu des sacs plastique pour de la nourriture, ce qui peut être létal. Plusieurs gouvernements ont réagi face au « fléau du plastique », en interdisant l’importation de sacs en plastique et en améliorant leurs plans de gestion des déchets solides.

Countries

Title Status Status date Party number Region
Australia MOU Signatory 2006 37 Oceania
Cook Islands MOU Signatory 2006 98
Fiji MOU Signatory 2006 119 Oceania
France MOU Signatory 2006 32 Europe
Kiribati Range state Oceania
Marshall Islands Range state Oceania
Micronesia MOU Signatory 2006 AM Oceania
Nauru Range state AM Oceania
New Caledonia (France) Range state 32 South Pacific
New Zealand MOU Signatory 2006 69 Oceania
Niue MOU Signatory 2006 AM Oceania
Palau Range state 107 Oceania
Papua New Guinea MOU Signatory 2007 AM Oceania
Samoa MOU Signatory 2006 93 Oceania
Solomon Islands MOU Signatory 2007 AM Oceania
Tokelau (New Zealand) Range state Oceania
Tonga MOU Signatory 2010 AM Oceania
Tuvalu MOU Signatory 2010 AM Oceania
United Kingdom MOU Signatory 2009 19 Europe
United States of America MOU Signatory 2012 AM
Instrument nameMemorandum of Understanding for the Conservation of Cetaceans and their Habitats in the Pacific Islands Region
TypeArticle IV(4)
LanguagesEnglish
French
DepositaryCMS Secretariat
SignatureSigned by 15 States and 7 Collaborating Organizations (for details please scroll to 'other' and 'MoU Signatory')
In effectImmediately following the signature by the fourth State; open for signature indefinitely, will become effective for each subsequent Range State or Territory on the date of signature
Actually in effect12 September 2006
Website URLhttp://www.cms.int/pacific-cetaceans
OtherSigned also by 7 Collaborating Organizations: CMS Secretariat (15.09.06), Pacific Regional Environment Programme (SPREP) Secretariat (15.09.06), International Fund for Animal Welfare (15.09.06), Whale and Dolphin Conservation Society (15.09.06), WWF International (06.03.07), Whales Alive (29.07.09) and South Pacific Whale Research Consortium (29.07.09)

Related content